L'OBSERVATION des
BALEINES à BOSSE

Taille moyenne : 14 m
Lors de son saut, dans le lagon Sud de la Nouvelle-Calédonie, cette baleine à bosse a sorti tout son corps hors de l'eau. Très spectaculaire... Photo : Didier Broquere.
Au sommaire de cette page : Attention :

Mention spéciale en bas de page.

Osbervation de dauphins jouant à la proue du navire.

Le lagon Sud de la Nouvelle-Calédonie, depuis les environs de Nouméa jusqu'à ceux de l'île Ouen (cap N'Doua), sont des endroits privilégiés pour l'observation des baleines à bosse "Megaptera novaeangliae".

Dès la fin du mois de juin, jusqu'à mi-septembre, ces étonnants et imposants mammifères marins viennent se reproduire et mettre bas dans les lagons calédonien, où elles sont visibles depuis la passe de la Sarcelle, un peu partout dans le lagon jusqu'à proximité des passes de Uitoe, Dumbéa, Boulari, Mato et à l'extérieur du récif barrière jusqu'à son extrêmité la plus au Sud.

L'IMPERATOR : une initiative associative pour la plongée et l'observation des baleines

Evitez le cadre commercial : avec un long trajet aller-retour par la route jusqu'à Prony, une voiture abandonnée pour la journée, un embarquement scabreux sur des pontons flottants, un environnement de terre rouge, le pont venté et ensoleillé d'un voilier, un prix fort.

Profitez du cadre associatif : avec "IMPERATOR", navire à moteur de haute mer, 20 mètres, bien abrité, spacieux, offre un large pont supérieur idéal pour l'observation ; à l'arrière, un grand caillebotis et une échelle de remontée bien dimensionnée permettent un accès facile au plan d'eau. Toilettes et douches sont disponibles à bord, ambiance détendue et familiale avec projection de films vidéo (enfants).
Deux à trois sorties "baleines" sont organisées à partir du premier week-end d'août, jusqu'à mi-septembre (période la plus favorable).
Appareils photos et caméras numériques sont les bienvenus, en sécurité et à l'abrit des embruns à bord de l'Imperator.

Le départ de Nouméa (Nouville-Plaisance, parking en zone d'accès contrôlée) augmente la probabilité de voir des baleines, lors d'une navigation en vue des côtes (Porc Epic, baie N'GO, OUIÉ et surtout, dans le canal WOODIN passage de prédilection par lequel les baleines atteignent le lagon Ouest (phare Amédée, Plum, Nouméa...), ensuite le navire tourne sur la zone du cap N'Doua et revient vers Nouméa par le trajet inverse.
Départ du quai à 7H00 et retour vers 17H00.

Ces sorties sont organisées dans un cadre associatif, avec mise à disposition des équipements de plongée libre (palmes-masque-tuba-combinaison). Chacun peut prendre son équipement personnel s'il le souhaite, le rinçage est possible à bord.
Si les conditions le permettent, une approche des baleines se fait à la palme, sous la direction d'un directeur de plongée (la baleine est un animal sensible aux perturbations).

Prix de la sortie (comprenant l'adhésion au Club) : 6 500 F* (5 000 F en cas de deuxième sortie) ; enfants de moins de 10 ans : 3 500 F.
Le règlement se fait à l'inscription, dans la limite des places disponibles. Les membres annuels du club bénéficient d'une remise de 15%.

* Encadrement bénévole (minimum E3NC + licence fédérale + assurance complémentaire) : aucun frais de participation, seulement s'acquitter de l'adhésion au Club.

Disponibles à bord : eau chaude (pour café, thé...), toilettes, douches, lecteur DVD (films pour les enfants).
Le repas de midi est à prévoir pour chacun : vous pouvez emmener vos glacières, la place ne manque pas à bord.

Prochaines sorties prévues (du 1er Août à la mi-septembre) : nous contacter par e-mail ou par Tél : 78 78 07

L'IMPERATOR peut également être affrêté par tout organisme scientifique ou association à but non lucratif, l'utilisation du navire se faisant alors à prix coûtant. Contact : webmaster@newcaledonia-diving.com

OBSERVATIONS RÉCENTES - photos © disponibles au format Raw (haute définition) -

Lors de la saison des baleines, il n'est pas toujours nécessaire d'aller bien loin pour les observer : cette fois, les plongeurs du navire IMPERATOR ont pu le faire à loisirs, près du récif Tabou (Phare Amédéé) :
Les deux baleines à bosse devant le récif Toombo, côté extérieur.
Elles vont se rapprocher de l'Imperator et naviger à ses côtés pendant plus d'une demi-heure...
Alors qu'il naviguait à l'extérieur du récif Toombo (grand récif barrière après le phare Amédéé) le navire IMPERATOR a rencontré deux baleines, peu craintives, qui ont nagé à quelques mètres du bateau, jusqu'à ce qu'il se déroute en direction d'une passe.
Les deux baleines, à côté du navire
Gros plan sur l'évan avant de plonger
Le souffle de ces deux énormes mammifères est impressionnant
Ces photos, comme toutes celles de ce site Internet, font l'objet d'un copyright ©, leur reproduction est interdite.
Vous pouvez vous procurer ces photos en ouvrant la page "galerie photos"

INFORMATlONS GÉNÉRALES - SECURITÉ

Distances limites d'approche des cétacés :
30 m pour les plongeurs, 50 m pour les bateaux
(une baleine pèse 40 tonnes et peut représenter un danger pour votre sécurité)

Il est interdit de stationner dans un rayon de 30° DEVANT les cétacés
Il est interdit de les poursuivre dans un rayon de 30° DERRIERE.

D'où viennent Les Baleines à bosse
effectue de longs déplacements entre l'Antarctique, où elle passe l'été à se nourrir, et les zones tropicales où elle vient se reproduire en hiver. C'est pouquoi elle n'est présente dans les eaux de Nouvelle-Calédonie qu'entre juillet et septembre.
La chasse commerciale, interdite depuis 1963, a fortement décimé cette espèce, ne laissant que quelques centaines d'animaux dans le Pacifique Sud-Ouest !
Parmi les baleines observées près des côtes de la NC, beaucoup reviennent chaque année. Leur fidélité les rend très sensibles à toute perturbation. Il est donc primordial d'approcher les baleines sans les importuner, afin que les générations futures puissent profiter du merveilleux spectacle offert par ces grands cétacés.

La baleine est un animal sensible aux perturbations
La présence de bateaux, d'avions ou de nageurs constitue un évènement inhabituel pour la baleine.
Elle est d'autant plus vulnérable à tous les dérangements qu'elle vient en NC pour se reprodure et mettre bas.

Quels sont les risques ?
Des perturbations répétées ont des effets néfastes sur :
La communication entre les baleines
Les comportements de reproduction
L'allaitement des jeunes
Les perturbations peuvent même entraîner une diminution du nombre de baleines,
et à terme, un abandon de la zone de reprocution.

Comment savoir si une baleine est perturbée ?
Elle s'éloigne du bateau
Elle change fréquemment de vitesse et de direction
Elle plonge de manière précipitée et augmente la durée de ses apnées.

Les Dauphins
Au moins trois espèces de dauphins fréquentent nos eaux. Chaque espèce possède son propre mode de vie.
Certaines espèces chassent la nuit, les autres le jour.
Certaines espèces entrent à l'intérieur du lagon, d'autres restent au large
Certaines espèces s'approchent des bateaux, d'autres se tiennent à distance
Les uns vivent en petits groupes, les autres en grands groupes.

L'imperator, un spacieux navire, avec toilettes à bord et salle vidéo sur écran LCD 16/9.

Son très large "flying bridge" offre un point d'observation privilégié, à 6 mètres de hauteur.

Dauphins, à la proue de l'Imperator
Retour page "ACCUEIL"